L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

L’éducation et la formation sont des enjeux primordiaux pour le développement durable de l’Afrique subsaharienne. D’autant plus que le Continent a la population la plus jeune du monde et que celle-ci va continuer d’augmenter. Face à cette explosion démographique, les besoins en matière d’éducation sont colossaux.

Pourquoi investir ?

  • Une demande très largement supérieure à l’offre
  • Un investissement avec un potentiel de revenus à long terme, régulier et stable
  • La possibilité de réaliser des investissements directs étrangers à 100 % dans l’éducation
  • La réalisation d’un investissement socialement responsable
  • Le développement d’une offre d’enseignement adaptée aux besoins du marché du travail local
  • La création d’opportunités d’apprentissage de meilleure qualité
  • L’enrayement de la fuite des cerveaux africains
  • Un appui pour réduire le chômage et la pauvreté.

Les chiffres clés du potentiel africain

  • 60% des Africains ont moins de 24 ans
  • Augmentation moyenne des effectifs de 4,3% par an dans l’enseignement supérieur privé depuis 1970 en Afrique subsaharienne
  • En 2030, les étudiants devraient être 20 millions en Afrique subsaharienne
  • En 2050, l’Afrique comptera 2,5 milliards d’individus. Plus de la moitié aura moins de 25 ans
  • 65 % des Africains actuellement scolarisés exerceront des métiers qui n’existent pas encore.

Zoom sur nos pays à l’honneur en 2021

La Côte d’Ivoire

Le Rwanda

L’Ethiopie

Le Sénégal