Financement participatif : la Justice tente de sauver la Camerounaise Africa Crowdfunding de la faillite

(Investir au Cameroun) – Lancée il y a à peine trois ans, la société camerounaise Africa Crowdfunding, spécialisée dans le financement participatif est au bord de la faillite. La Justice s’emploie actuellement à la sortir de cette situation.

En effet, selon une annonce légale parue ce 8 juin, cette société basée à Yaoundé, la capitale du Cameroun, a été admise en « règlement préventif » par le tribunal de grande instance du Wouri à Douala. Il s’agit d’une procédure destinée à éviter la cessation de paiements d’une entreprise débitrice, permettre l’apurement de son passif au moyen d’un accord avec ses créanciers et éviter ainsi la mise en faillite.

Pour mener à bien cette opération, le tribunal de grande instance du Wouri a désigné un expert en la personne de Madeleine F. Yop épouse Ntengue. Son rôle sera de faire un rapport sur la situation économique de l’entreprise et ses perspectives de redressement. À cet effet, tous les créanciers de ladite société sont invités à se rapprocher de l’expert, dans un délai d’un mois à compter du 8 juin 2022.

Avec un capital d’un demi-million de FCFA, cette SARL est l’une des rares sociétés spécialisées dans le financement participatif du pays. Il faut dire que ce mode financement, qui consiste à lever des fonds en ligne, est embryonnaire au Cameroun. Dirigée par Raoul Nzoyoum, l’entreprise proposait des services d’assistance pour la levée des fonds notamment dans les domaines de l’agriculture, de la Greentech, l’industrie manufacturière et la restauration. Certaines communes, comme la mairie de Song Loulou, se sont attaché ses services pour pouvoir lancer une ferme avicole en 2020.

Avec cette mise en règlement préventif décidée par la Justice, les levées de fonds pourraient devenir problématiques. Jusqu’ici, il n’y a pas d’informations sur les causes des difficultés d’Africa Crowdfunding.

Le marché du crowdfunding est encore en friche dans la zone Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad). Selon la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), le Cameroun est le seul pays de la sous-région à être représenté dans le crowdfunding en Afrique, avec 4 421 projets financés en 2017 pour un total de 1,1 milliard FCFA. Ce qui représente 0,74% des fonds levés en 2017 sur le continent.

S.A.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Languages »